1.1.1 Evaluation informatique

L’évaluation de départ principalement utilisée est une évaluation informatique fournie par un fournisseur agréé (codes rousseau). Elle mesure 12 aptitudes cognitives chez l’élève :

  • Concentration : capacité à trier les différents stimuli visuels et auditifs de manière à prioriser ces actions. Il faut souvent ignorer certaines informations non pertinentes afin de réussir à répartir l’attention vers d’autres canaux d’informations.
  • Coordination motrice : capacité à synchroniser correctement ses gestes, au niveau des yeux et des mains. Compétence complexe car nous devons orienter à la fois les mouvements de la main en fonction de stimuli visuels et réagir en conséquence.
  • Inhibition : capacité à ignorer les stimuli non pertinents lors de l’exécution d’une tâche. Phénomène de blocage volontaire d’une action, d’une réponse ou d’un comportement considéré comme non souhaitable.
  • Mémoire visuelle à court terme : capacité à garder temporairement une petite quantité d’informations visuelles (formes, couleurs, positions relatives) actives et disponibles dans sa mémoire pour une courte durée.
  • Estimation : capacité à estimer la position future d’un objet par rapport à sa vitesse et à sa distance.
  • Largeur du champ de vision : correspond à la quantité d’informations qui nous parvient des alentours quand on regarde droit devant.
  • Adaptation : processus mental qui permet de rediriger son attention d’un canal d’information à un autre aussi rapidement que possible ou de changer le cours d’une action tout en conservant un haut niveau de performance.
  • Attention partagée : capacité à exécuter avec succès plus d’une action à la fois tout en portant attention à d’autres chaînes d’information.
  • Prévention des risques : trait de personnalité indiquant une tendance à choisir une option plus prudente que risquée.
  • Obéissance aux règles : trait de personnalité indiquant une tendance à ignorer sciemment le code de la route selon le jugement subjectif du conducteur.
  • Balayage visuel : capacité à rechercher activement les informations pertinentes dans notre environnement de manière rapide et efficace.
  • Temps de réaction : Capacité à percevoir et à traiter un simple stimulus et à y répondre efficacement.

Lorsque l’élève a terminé le test, il découvre son résultat sous la forme d’une lettre qui correspond à un nombre d’heures prévisionnel.

Les performances des 12 facultés sont listées en fonction de ses résultats (du meilleur au moins bon avec mention de son niveau par rapport à son groupe d’âge.

Le test dure 45 minutes environ.

Après explication des résultats et signature de l’enseignant et de l’élève, un volet est remis à l’élève et un autre est conservé par l’école de conduite.

Un document explicatif de l’évaluation informatique est disponible sur simple demande au secrétariat de l’école de conduite.

1.1.2 Evaluation pratique

Il est parfois procédé à une évaluation pratique :

  • A la demande de l’élève
  • En cas de changement d’auto-école après plusieurs heures de pratique réalisées
  • En cas d’échec à l’examen pratique
  • En cas de dérogation aux 20 heures de conduite obligatoires

L’évaluation est alors réalisée par un enseignant de la conduite au moyen d’une fiche préétablie fournie par un fournisseur agréé et conforme au R.E.M.C.

Après explication des résultats et signature de l’enseignant et de l’élève, un volet est remis à l’élève et un autre est conservé par l’école de conduite

RENDEZ-VOUS POST PERMIS

La démarche préventive vise à réduire leur sur-risque d’accident. Après un début d’expérience de la conduite, il est important de renforcer vos acquis vis à vis de :

La limites de ses aptitudes de débutants

La notion de risque

La notion de responsabilité

Cette formations sera assurées par un de nos enseignements de la conduite

Le stage s’effectue sur deux séances de 3 heures (globale : 6 heures)

Nombre de stagiaire entre 6 et 12

PREMIERE PHASE 

Partie pratique : Par groupe de trois élèves :  chacun des trois participants conduit à tour de rôle avec le formateur et une première évaluation est faite avec une auto-critique et une synthèse collective

 

DEUXIEME PHASE 

Partie théorique

Sensibilisation aux dangers de la route et aux situations à risque

Prise de conscience de son rôle et de son implication à la sécurité routière

TARIF : CONTACTER L'AUTO-ECOLE

Conduite avec adhérence réduite

Module de formation où l’on enseigne les bons réflexes à avoir lors de situations dangereuses dues à une mauvaise adhérence (pluie, neige)

Après une formation théorique, les exercices pratiques seront réalisés sur la piste Ozone de Lohéac en Bretagne ou sur le lieu de votre choix.

Objectif de la formation :

Renouveler ses compétences, garantir sa sécurité et mieux maitriser son véhicule sur une adhérence réduite.

Points abordés :

  • Le véhicule : Analyser son état général, vérifier ses organes de sécurité, mettre en œuvre les équipements spécifiques du véhicule, connaitre ses aides à la conduite …
  • Le conducteur : Analyser les conditions de circulation et du revêtement, connaitre les distances
  • de sécurité, savoir utiliser les équipements de son véhicule …
  • Le poste de conduite : Analyser sa position et savoir la corriger, connaitre l’ensemble des commandes et maitriser leurs fonctionnements …

Mise en situation sur la piste sur notre BK simulateur de conduite

 

Conduite supervisée

La conduite supervisée permet au candidat âgé de 18 ans au minimum, inscrit dans une école de conduite, de compléter sa formation initiale par une phase de conduite «supervisée» par un accompagnateur, afin de passer l’épreuve pratique dans des conditions plus sereines. Cette forme d’apprentissage est plus souple que l’apprentissage anticipé de la conduite (AAC), mais possède des avantages similaires.

À qui s’adresse la conduite supervisée ?

L'apprentissage en conduite supervisée des véhicules légers s’adresse aux candidats, de 18 ans au minimum, qui souhaitent acquérir une expérience de conduite avant le passage de l’examen du permis de conduire ou après, en cas d'échec(s) à l’épreuve pratique.

Pour vous inscrire, vous devez aussi avoir l’accord de l’assureur du véhicule.

Quelles sont les conditions d’accès ?

On peut choisir la conduite supervisée :

  • soit au moment de l’inscription à l’auto-école ; 
  • soit après un échec à l’épreuve pratique.

Pour y accéder, il faut : 

  • avoir réussi le code de la route ; 
  • avoir suivi une formation pratique avec un enseignant de l’école de conduite (20 heures minimum) ; 
  • avoir bénéficié d’une évaluation favorable de la part de son enseignant et de la sécurité routière et obtenu l’attestation de fin de formation initiale (AFFI) figurant en annexe du livret d’apprentissage, définie par arrêté du ministre chargé de la sécurité routière.

Déroulé de la formation

La conduite supervisée n’impose ni durée minimale, ni distance minimale à parcourir. Cette période débute par un rendez-vous préalable qui a lieu en présence de l’enseignant de la conduite, de l’élève et du futur accompagnateur. L’enseignant dispense alors ses conseils aux deux parties pour bien commencer la période de conduite supervisée.

Quels avantages pour le candidat ?

  • acquérir un maximum d’expérience et de confiance au volant avant le passage de l'épreuve pratique ;
  • améliorer à moindre coût ses acquis, notamment en attendant de repasser l’examen pour celui qui a échoué à l’épreuve pratique.

Attention ! Pas de réduction de la période probatoire

Contrairement à l’apprentissage anticipé de la conduite, cette formule ne permet pas de réduire la durée de la période probatoire. Les nouveaux titulaires du permis de conduire disposent de 6 points sur leur permis et doivent attendre trois ans sans infraction avant d’en obtenir 12. Le candidat ne bénéficie donc pas nécessairement de tarif préférentiel sur son assurance « jeune conducteur ».

Les règles incontournables d'assurance

Demande d’une extension de garantie

Un exemplaire de l’attestation de fin de formation initiale est transmis à la société d’assurances par le souscripteur du contrat de formation.

L’accord préalable écrit de la société d’assurance doit être obtenu sur l’extension de garantie nécessaire pour la conduite du ou des véhicules utilisés au cours de la future phase de conduite supervisée. Cette extension n’entraîne pas de surprime.

Cet accord précise le ou les noms des accompagnateurs autorisés par la société d’assurances à assurer cette fonction. Il est joint au contrat de formation de l’élève qui précise les obligations relatives à la fonction d’accompagnateur et les conditions spécifiques à la conduite supervisée ou à l’avenant au contrat de formation si le choix de la conduite supervisée a été décidé après la conclusion du contrat.

Conditions d’usage de la piste pour formations de catégories AM, A1, A2, A L5e

Adresse : parking « amenage » stade ernest walon (stade toulousain)

Les formations citées ci-dessus ont lieu sur la piste située à Maine de Boixe. La piste se situe à environs : 10 min de déplacement, en voiture, de l’auto-école BK (komano) min de déplacement

Le lieu du rendez-vous est toujours à l’adresse de lauto ecole 73 llees maurice sarraut 31300 toulouse.

Nombre de participants : Le nombre de participants maximum par sessions de formation est de 9

L'auto ecole BK emploie 3 moniteurs moto a temps plein

 

Matériel :

• Casque homologué avec dispositifs réfléchissants

• Gants possédant le marquage NF ou CE

• Blouson ou veste manches longues munis d’équipements rétroréfléchissants

• Pantalon ou combinaison

• Bottes ou chaussures montantes Ces équipements sont également obligatoires en formation et le jour de l'examen prat